Paroles de pères
Δημοσίευση: Παρασκευή, 11 Νοεμβρίου 2005

Saint Silouane de l'Athos

De toutes vos forces demandez au Seigneur l’humilité et l’amour fraternel, car, en échange de l’amour pour notre frère, le Seigneur nous donne gratuitement sa grâce. Starets Silouane – moine du Mont-Athos, archimandrite Sophrony, Présence, 1989 (1er édition : 1973), p.386.

Saint Grégoire le Grand

(…) aucune parole sortie d’un cœur de glace ne saurait enflammer du désir du ciel ceux qui l’entendent, parce qu’il faut qu’une chose soit elle-même en feu pour communiquer le feu à une autre. Commentaire moral du livre de Job (Moralia), Soleil levant, 1964, p.81.

Saint Isaac le Syrien

« Veux-tu savoir à quoi ressemble un homme de Dieu ? Apprend à le reconnaître à son silence continuel, à ses larmes et à l’attention qu’il porte sans cesse à lui-même. »Œuvres spirituelles - II; coll. Spiritualité orientale, n° 81, p. 272 Proverbes 16,32 « Qui est lent à la colère vaut mieux qu’un héros, qui est maître de soi vaut mieux qu’un conquérant. »

Saint Grégoire le Grand

La crainte de Dieu réprime tous les vices, mais c’est de la charité que naissent les vertus. Commentaire moral du livre de Job (Moralia), Soleil levant, 1964, p.123.

Saint Isaac le Syrien

« Il n’est point de péché non pardonné, hormis le péché non repenti. »
Contact – bulletin mensuel des orthodoxes français n° 10, Paris, Janvier-février 1950, p. 3 juillet 5, 2005 dans Paroles de vie | Permalink | TrackBack Proverbes 23,4-5
« Ne te fatigue pas pour acquérir la richesse, cesse d’y penser. Tes regards se seront à peine posés sur elle qu’elle aura disparu. Car elle sait se faire des ailes! Comme un aigle elle s’envolera vers les cieux. » Proverbes 17,15 « Justifier un coupable ou faire passer pour coupable un juste sont tous deux en horreur au Seigneur. »La Bible (T.O.B.)

Saint Grégoire le Grand

Une vertu acquise, mais qui n’est pratiquée que pour devenir l’objet d’une louange passagère n’est pas une vraie vertu, car le vice est déjà là pour la combattre. Le fondement essentiel d’une vertu c’est l’humilité ; pour cette raison, seule peut croître en nous la vertu qui tire sa substance de sa racine propre, c’est-à-dire de l’humilité. Si elle s’en détache, elle ne peut que se dessécher, puisque la charité perd ainsi le principe fécondant qui lui permet de demeurer intimement vivace.
Commentaire moral du livre de Job (Moralia), Soleil levant, 1964, p.130.  
Un ancien a dit…
« Un ancien a dit : Nous voyons la Croix de Jésus et nous lisons (chaque jour) le récit de ses souffrances, et nous ne supportons pas une seule injure ! »
Les chemins de Dieu au désert, éditions de Solesmes, 1992. p. 269 Abba Théodore de Phermé « Beaucoup, en ce siècle, prennent du repos avant que Dieu ne le leur donne. » Paroles des anciens, coll. Sagesses, n° Sa1, p. 66

Abba Agathon

« Un homme en colère, même s’il ressuscitait un mort, ne serait pas agréable à Dieu. » Paroles des anciens, coll. Sagesses, n° Sa1, p. 34

Abba Poemen

« Les hommes parlent à la perfection, mais ils travaillent fort peu. »
Paroles des anciens, coll. Sagesses, n° Sa1, p. 130

Saint Thalassius l’Africain

« Le propre de la vaine gloire, c’est l’hypocrisie et le mensonge. Et le propre de l’orgueil, c’est la présomption et la jalousie. »
La Philocalie, tome I;  éd. DDB/J.-C. Lattès, 1995, p. 570
Proverbes 17, 22 « Un cœur joyeux favorise la guérison, un esprit attristé dessèche les membres. La Bible (T.O.B.)

Saint Silouane de l'Athos

Le Seigneur aime tous les hommes, mais Il aime plus encore celui qui Le cherche. Starets Silouane – moine du Mont-Athos, archimandrite Sophrony, Présence, 1989 (1er édition : 1973), p.336.

Saint Isaac le Syrien

« C’est un conseil que Dieu donne à l’homme lorsqu’il dit : Ne te trouble pas, car la création n’est pas abandonnée au hasard. Elle ne marche pas selon son propre désir. Elle a un guide, qui ne dort ni ne sommeille. Rien en elle ne lui échappe. »
Œuvres spirituelles - II; coll. Spiritualité orientale, n° 81, p. 314

Saint Éphrem le Syrien

« Ne jeûnons pas de pain tout en agitant des pensées dans lesquelles se dissimule un subtil poison mortel. Par le jeûne louons le Premier-né qui nous a donné à méditer la Parole de vie ! » Hymnes sur le jeûne,  coll. Spiritualité orientale, n° 69, p. 31 Proverbes 10, 22 « C’est la bénédiction du Seigneur qui enrichit et le tourment n’y ajoutera rien. » Saint Maxime le Confesseur « L’hypocrisie est une affectation de l’amitié, ou une haine cachée sous la forme de l’amitié, ou une inimitié qui s’exerce sous couvert de bienveillance, ou une jalousie qui imite le caractère de l’amour, ou une vie qui porte le bon ordre de la vertu par feinte, mais non en réalité, ou une affectation de la justice, maintenue par les apparences de l’être, ou une illusion qui prend la forme de la vérité et à laquelle s’appliquent ceux qui, par la perversité de leur conduite, imitent le serpent. » Philocalie des Pères Neptiques, Spiritualité orientale 6, Bellefontaine,1985, p. 183

     
    The 'House of Christian Love" · Σύνδεσμοι · Επικοινωνία · Εκκλησ. Ημερολόγιον · Ραδιοφωνικοί σταθμοί
    Επιστοφή στην κορυφή Εκτύπωση άρθρου Αρχική σελίδα
_